Home  Chair's Corner Edito l'Hebdo 2013

Éditorial pour L’Hebdo, edition de mars 2013: L'eau

Dhaka streets, Bangladesh-Flickr CC BY 2.0 by Ahron de Leeuw

Michel Jarraud, Président d’ONU-Eau et Secrétaire Général de l’Organisation météorologique mondiale

 

4 mars 2013


L’Assemblée Générale des Nations Unies a déclaré 2013 Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau. La Journée mondiale de l’eau le 22 mars est ainsi également dédiée au thème de la coopération.

 

 


En l’absence de coopération entre les usagers de l’eau, cette ressource est en danger, ainsi que notre sécurité et nos perspectives de développement futur.


L’eau est une ressource partagée qui ne connaît pas de frontières. Elle est indispensable à la vie et au développement économique, social et humain. Notre santé et notre bien-être, ainsi que l’intégrité de l’environnement dépendent de l’approvisionnement en quantité suffisante d’eau salubre. De même, la production alimentaire et énergétique, et la production de biens de toutes sortes ne seraient pas possibles sans eau.


Mais aujourd’hui ces besoins sont en augmentation, accentués en outre par la croissance rapide de la population mondiale tandis que les ressources en eau, elles, n’augmentent pas. On estime en effet que les prélèvements d’eau devraient augmenter de moitié d’ici 2025 dans les pays en développement, et de 18 pour cent dans les pays développés. La compétition pour l’eau risque donc de se renforcer.


Par ailleurs, il existe 276 bassins transfrontaliers dans le monde, et autant d’aquifères. 148 pays partagent ainsi au moins un bassin avec un ou plusieurs autres pays, ajoutant une dimension internationale aux questions d’eau. Heureusement, l’eau est plus souvent source de coopération que de conflits entre États. Plus de 450 accords ont été signés pour la gestion de ces eaux transfrontalières entre 1820 et 2007, contre 37 conflits directement liés à l’eau.
Les risques sont toutefois réels, en particulier dans les zones à forte croissance démographique et économique, où la ressource est déjà rare, souvent mal gérée, ou encore menacée par la pollution ou les changements climatiques.


Une année dédiée à la coopération dans le domaine de l’eau, y compris la Journée mondiale de l’eau le 22 mars, permet de mettre en avant et promouvoir les bénéfices de la coopération, tirer les leçons des défaillances, partager les expériences et identifier des solutions innovantes. Face à une compétition accrue, la coopération demeure la seule voie à suivre pour la protection des ressources à long terme et l’intérêt de tous, y compris les plus vulnérables tels que les populations marginalisées, les populations indigènes, les femmes et les enfants.

 

Link to L'Hebdo Magazine, March 2013: doc.mediaplanet.com/all_projects/12238.pdf

Last update:07 Oct 2014